Retour en haut
Menu
  •  

Flash Back 10 ans : 2017, l'année de tous les records

En ce moment

Dans le rétro : 2017, sous le signe des records à la voile.

 
Chaque année, la course au large apporte son lot de récits sportifs, de rebondissements, de surprises et autres histoires de mer inattendues. À ce titre, 2017 a été particulièrement riche puisque plusieurs temps de référence ont été battus cette année-là. Rappel des faits.
 

alex thomson : prÈs de 1000 km en 24 h

Entre les 15 et 16 janvier, en plein Vendée Globe, le Gallois Alex Thomson parcourt 536 milles nautiques, soit 994 kilomètres, en 24h. L’équivalent de Lorient-Strasbourg à plus de 41 km/h de moyenne ! Jamais personne, en monocoque, n’avait avalé une telle distance en une journée. Et le record tient toujours.
 

ARMEL LE CLÉAC’H, LE VENDÉE GLOBE, ENFIN

19 janvier : Armel Le Cléac’h passe en vainqueur la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne, devançant de seize heures son dauphin Alex Thomson. Outre la victoire, et même si cela reste anecdotique, Armel Le Cléac’h signe également un nouveau temps de référence en solitaire autour du monde en monocoque avec 74 jours de mer, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes, améliorant de près de 4 jours le précédent record.
 

francis joyon empoche le jules verne...

26 janvier : après 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes en mer, Francis Joyon et ses quatre hommes d’équipage passent la ligne d’arrivée du Trophée Jules Verne et battent le record du tour du monde en équipage, avec près de cinq jours de moins sur le précédent temps de référence. Là aussi, le record tient toujours.
 

... et le record de l'atlantique...

12 juillet : alors qu’il ramène son trimaran IDEC en Europe depuis les États-Unis, le même Francis Joyon traverse l’Atlantique en solitaire en 5 jours, 2 heures et 7 minutes, battant ainsi son propre record de 49 minutes.
 

... repris par thomas coville

Trois jours plus tard, le 15 juillet, c’est au tour de Thomas Coville, lui aussi de retour des États-Unis, de pulvériser ce même record de plus d’une demi-journée en 4 jours, 11 heures, 10 minutes et 24 secondes, à la vitesse moyenne 28,35 nœuds (53 km/h). Il devient par là même le premier à passer sous la barre symbolique des cinq jours pour traverser l’Atlantique nord.
 

francois gabart : seul autour du monde

Ce même Thomas Coville détenait depuis décembre 2016 le record du tour du monde en solitaire ; record une nouvelle fois battu le 17 décembre par François Gabart sur son trimaran Macif, en 42 jours, 16 heures, 40 minutes et 35 secondes. Notons qu’au passage, entre les 13 et 14 novembre, François Gabart bat le record de la plus grande distance parcourue en 24 heures en solitaire avec 851 milles (1576 km).