Retour en haut
Menu
  •  

Flash Back 10 ans : Les tours du monde de Titouan Lamazou

En ce moment

En 2011, du 10 mai au 31 août, la Cité de la Voile a accueilli « Les tours du monde de Titouan Lamazou ».
Titouan Lamazou, que l’histoire de la voile a notamment retenu comme vainqueur Vendée Globe en 1989, a continué d’une autre façon son périple, vivant pleinement sa recherche artistique et humaine. De retour du Congo, il a livré dans cette exposition en 2011 une mise en perspective de ses carnets de voyages.
L’artiste navigateur, dans cette exposition inédite, a présenté ses œuvres, réalisées au cours de ses voyages. Pas moins de 10 000 visiteurs ont embarqué dans ce tour du monde.

PORTRAITS DE FEMMES DU MONDE

Mei-Mei, Moumna, Tima… sont autant de visages féminins des quatre coins du monde qui nous sont devenus presque familiers grâce aux carnets de voyages et recueils de portraits
publiés par Titouan Lamazou.

Installée dans le grand hall réservé aux Pen Duick, l’exposition nous a immergés dans l’univers de ces femmes du monde ; l’artiste nous a également fait partager les coulisses de ces échanges dont naissent les portraits.

A l’époque, de retour de ces nombreux périples, le navigateur avait constaté : « De la ministre à la paysanne, la destinée des femmes est aujourd’hui beaucoup plus représentative de l’évolution de nos sociétés que celle des hommes qui les dirigent depuis la nuit des temps. J’ai visité quinze zones du monde parmi les cinq continents, pour témoigner à la fois de l’uniformité des préoccupations communes à l’humanité et de l’infinie et merveilleuse diversité dans laquelle celle-ci les exprime… au féminin."

On y a découvert un Titouan Lamazou portant un regard curieux, sensible et généreux sur les cultures d’ailleurs. Entre rudesse et émerveillement, chaque personnage est apparu dans sa singularité profonde, sans fioriture. Un tour du monde plein d’espoir.

 

DESSINS, VIDEOS ET PHOTOS

 

Toute la palette de l’artiste a été déployée dans ces « tours du monde » : photos, vidéos, gouaches et dessins. Ainsi, Titouan Lamazou a donné une grande densité à ses rencontres du bout du monde et nous a offert une proximité inédite avec ses personnages.

Les nombreux supports de ces œuvres sont autant de points de vue différents sur ce qui constitue l’essentiel du travail de l’artiste voyageur : l’échange et la découverte de l’autre.

Dans une mise en scène sur-mesure pour le lieu, c’est une mosaïque de regards croisés et de moments fugaces que l’on a pu admirer.

 

 

 

TITOUAN LAMAZOU : DE LA MER A LA TERRE

« Durant vingt ans, j’ai sillonné la planète de port en port. Lorsque j’ai mis un terme à ma vie de navigateur professionnel, j’ai poursuivi cette itinérance selon un mode plus "terrestre" et culturel. Cette existence vagabonde m’a révélé à quel point les rencontres avec chaque individu à travers le monde m’importaient plus que la traversée des nations et de leurs frontières. J’ai constaté également que les personnes qui m’ont toujours le mieux inspiré lors de mes pérégrinations étaient des muses féminines…C’est ainsi qu’en 2002 j’effectuais un voyage exploratoire dans la Corne de l’Afrique pour valider un projet auquel je songeais depuis longtemps : un ouvrage consacré au monde en général à travers des portraits de femmes en particulier ».

 

 

 

 

 

Cette exposition a été présentée avec le soutien de Lorient Agglomération.